Lien vers le nouveau blog

2016 - migration bloguesques

Comme régulièrement depuis que j'essaie de tenir un blog, je me relance après une période d'abstinence. Ca doit bien être le troisième (ou quatrième) "relaunch".

On va dire que 2015 ne fut pas une année propice et qu'on va faire de notre mieux pour que 2016 soit plus efficace en terme d'écriture.

Dans le cadre de cet effort renouvelé, ce blog vient de migrer dans le giron du site BadButa. Cela veut dire que tous mes prochains post seront publiés sur la nouvelle version de Golem de Protocole.

"Cékoidon BadButa ?", me direz vous en massacrant allégrement le français.  Déjà je ne vous félicite pas ce barbarisme ; cependant je vais quand même répondre.

BadButa, c' est le label sous lequel mon compère Rafael et moi-même produisons notre matos ludique et, à terme, d'autres joyeusetés du même genre. Pour le moment la prod BadButa se résume à Bloodlust Métal, réalisé pour nos copains de chez John Doe, mais on a trop plein d'autres idées à développer.

Bref, tout ça pour dire que cette année je vais essayer (une fois de plus) de me remettre à poster régulièrement sur mon blog. Youpi on y croit !

Et, tant qu'on y est, tout mes voeux pour 2016.

Noli Timere Messorem

Dis donc 2015, je veux croire en toi. Je veux pouvoir dire plus tard « en 2015 il s'est passé [insérer événement cool], c'était bien ». Mais pour le moment tu ne m'aide pas des masses. En même temps comment pourrais-tu m'aider ? Tu es une année. Ce n'est pas toi qui va accomplir quoique ce soit, tu n'as pas de cul où se trouverait coincé un certain doigt proverbial.

Et puis ce n'est pas comme si un quelconque événement désagréable était de ta faute. L'enveloppe n'est pas responsable de la mauvaise nouvelle qu'elle renferme. A la réflexion cela ne nous empêche pas de déchirer la dite enveloppe, pour se défouler ou manifester notre ressenti.

Ah ben oui tiens, quand on s'exclame « année de merde » c'est un peu la même chose.

Bref. Je savais que la mort de Pratchett me remplirait de tristesse, je le savais d'autant mieux que son état de santé n’était pas un mystère. Depuis quelques temps chacun de ces nouveaux livres était une victoire face à une fin inexorablement proche.

Juste, je ne m'attendais pas à ce que ça fasse mal à ce point.

Je ressasse ça depuis hier mais je crois bien qu'à l'exception de celui d'un proche (parent, ami, etc.), aucun décès n'aurait pu me laisser une telle impression de froid. Celui de Joss Whedon peut-être, mais je ne suis vraiment pas pressé de vérifier ça. Ce n’est bien entendu ni un concours ni un jugement de valeur, surtout au vue des disparitions marquantes de ces quelques derniers mois.

Voilà, j’avais besoin d’épancher un peu de ma peine sous forme de mots, si j'ai bien compris mes lectures pratchettiennes c'est la plus puissante des magies.

Merci de m’avoir lu.

Haïkus du métro

Voilà une compilation de haïkus que j'ai écris dans le métro entre 2008 et 2009. 

Atramenta

En général le sieur Alias (Stéphane Gallay donc), est mon principal fournisseur de nouveautés  métalleuses et post-rockantes. Je lui dois la découverte, entre autres, de Shaoling Death Squad, Scepticflesh et Summer Fade Away (pas plus tard qu’aujourd’hui).

Mais la semaine dernière ce post de Stéphane a attiré mon attention sur Atramenta, site francophone qui propose  un service de publication d'œuvres écrites (en ligne, ebook, livre audio et/ou livre papier) ainsi qu’une communauté littéraire en ligne.

Comme ma détermination à écrire des fictions grandit fortement alors qu’approche l’année de la Chèvre (cf. mon post précédent), je suis allé m’ouvrir un compte sur Atramenta, et advienne que pourra ! Si ça peut vous intéresser, ça se passe par là.

Je vais profiter des fonctionnalités de partage d'Atramenta pour insérer sur ce blog les textes que je met en ligne là bas.

Café-rôliste - rattrapage

Depuis fin novembre, moment où j'ai relayé le 13e Café rôliste sur ce site, Yannick a mis en ligne une demi-douzaine d'autres épisodes, dont trois auxquels j'ai participé.

Donc, au cas où vous ne les auriez pas déjà écouté, voilà la liste de rattrapage :

22 novembre 2014
Café-rôliste #14 – Gauthier et la fleur de purge

1er décembre 2014
Café-rôliste #15 – La guerre, toujours la guerre

7 décembre 2014
Café-rôliste #16 – Un monde de poupées

15 décembre 2014
Café-rôliste #17 – Contrefaçon chez les poupées

14 janvier 2015
Café-rôliste #18 – Les classes de personnages

19 janvier 2015
Café-rôliste #19 – De l’écriture de scénario