Tags: atramenta

Atramenta

En général le sieur Alias (Stéphane Gallay donc), est mon principal fournisseur de nouveautés  métalleuses et post-rockantes. Je lui dois la découverte, entre autres, de Shaoling Death Squad, Scepticflesh et Summer Fade Away (pas plus tard qu’aujourd’hui).

Mais la semaine dernière ce post de Stéphane a attiré mon attention sur Atramenta, site francophone qui propose  un service de publication d'œuvres écrites (en ligne, ebook, livre audio et/ou livre papier) ainsi qu’une communauté littéraire en ligne.

Comme ma détermination à écrire des fictions grandit fortement alors qu’approche l’année de la Chèvre (cf. mon post précédent), je suis allé m’ouvrir un compte sur Atramenta, et advienne que pourra ! Si ça peut vous intéresser, ça se passe par là.

Je vais profiter des fonctionnalités de partage d'Atramenta pour insérer sur ce blog les textes que je met en ligne là bas.