1 commentaire

Commentaire de: francois6po [Membre]

A la demande de Doc Dandy je donne quelques précisions sur les capacités du Maître des animaux

Le compagnon animal du rôdeur est une bestiole « naturelle » ayant un niveau de puissance réduit : loup, chien, corbeau, panthère, serpent, sanglier, mule (pourquoi pas ?) ; mais pas un tigre ou un lion, qui sont trop puissants.

Cela peut sembler limité mais en fait pas du tout, car le compagnon animal ajoute le bonus de « proficiencie » du rôdeur à sa CA, ses jets d’attaques et de dégâts et les sauvegardes dont il a la maîtrise. En plus de cela les points de vie du compagnon sont égaux à 4 fois le niveau du rôdeur, du moment que ce score est supérieur à son score de PV habituel. Comme ça la bestiole gagne en puissance avec son maître, ce qui évite d’avoir un compagnon qui ne tient plus la route où que l’on remplace au bout d’un moment par une bestiole plus badass.

En combat le compagnon est une extension du personnage. Au début il rôdeur doit claquer son action pour faire agir son compagnon (hors action de mouvement). A plus haut niveau le rôdeur peut faire attaquer son compagnon tout en conservant une partie de ses attaques et peut lui commander de faire d’autres types d’action sans abandonner ses attaques.

Petit exemple de carac :
Une panthère
CA 12 ; PV 13 ; morsure +4, 1d6+2 ; griffes +4, 1d4+2
Panthère d’un rôdeur niv 3
CA 14 ; PV 13 ; morsure +6, 1d6+4 ; griffes +6, 1d4+4
Panthère d’un rôdeur niv 10
CA 16 ; PV 40 ; morsure +8, 1d6+6 ; griffes +8, 1d4+6

05.09.14 @ 14:38